Sélectionner une page

L’Amour…

Août 19, 2020

Je saisis différemment cette phrase, aujourd’hui j’aime à penser que je la comprends plus intimement.

Au vue de la rapidité et simplicité avec laquelle une relation peut se mettre en place…

La place que prend l’autre…

L’autre semble “enfin” représenter tout ce que l’on a toujours désiré…

Pourtant, le doute reste possible : Ne serait-on pas simplement amoureux de ce besoin d’être aimé ?

Ce besoin qui nous ronge, qui nous prive de sommeil.

Cette nécessité frénétique d’aimer et d’être aimé réciproquement… 

Cette nécessité qui nous met des œillères, qui rend aveugle, forçant à se contenter de « mieux que rien » 

Vais-je un jour tomber en amour de l’autre, pour tout ce qu’il est vraiment ?

Ou alors va-t-il simplement prendre cette place vacante, parce qu’elle est libre ? Remplir cet espace vide… au risque de devoir encore se contorsionner mutuellement pour rentrer dans les attentes de l’autre…
Et s’étouffer de trop de compromis ?

J’ai longtemps cherché un absolu, un idéal…

Croyant à tord que je devais faire tous les efforts, me modelant à outrance, faisant toujours passer l’autre en premier… m’oubliant au passage… 
Quel cruel manque de respect envers moi-m’aime !
Quel épuisement, à espérer le haut potentiel de l’autre, à défaut de vraiment apprécier le moment présent…

L’autre prendra-t-il un jour cette place
parce qu’elle lui est comme faite sur mesure ?

L’autre serait-il cette pièce spéciale manquante de notre puzzle ? 

La place de cette pièce délimitée par le reste du puzzle en lui-même, qui a été longuement dessiné, modelé par nos expériences successives, par les joies et les peines de notre parcours…

Ce serait utopique, de croire que chaque minute de notre existence nous a amené à dessein à construire ce couple de pièces, finalisant cette unique œuvre d’art… Cet alignement des planètes

Pour non pas signifier une finalité, « le tableau est fini » …mais une invitation à en agrandir sans cesse le cadre !

Quoi qu’il en soit,
merci pour ces expériences grâce auxquelles j’ai compris, grandi, et qui ont participé à celle que je suis aujourd’hui !

Pour conclure et finir ces pérégrinations, je pourrais résumer l’amour simplement :

Une paix intérieure, une sérénité mentale, une joie émotionnelle qui croit ensemble et un plaisir multi-dimensionnel avec une envie de construire plus loin.

~ Chéa', Exploratrice de Vérités